Subventions nationales

Afrique subsaharienne, 2017

Rappel pour les bénéficiaires des subventions BID : le montant maximal pouvant être perçu par chaque porteur de projet est de 60 000€. Le montant total combiné reçu par chaque porteur de projet, toutes phases BID confondues, ne peut pas excéder cette limite.

Subventions nationales pour la mobilisation de données sur la biodiversité qui visent à établir ou renforcer un système national d'information sur la biodiversité , à accroître le nombre de données disponibles sur la biodiversité d’un pays et utiliser les données sur la biodiversité pour répondre aux priorités nationales.

Ces recommandations sont disponibles en anglais, portugais et français ; la version anglaise est la version faisant autorité. Elles accompagnent l’appel à projets et le fichier vierge de note conceptuelle BID. Les questions générales doivent être envoyées à l’adresse BID@gbif.org.

Systèmes d’information sur la biodiversité

Différents groupes d’acteurs de la biodiversité d’un pays ou organisation donnés peuvent être impliqués dans la collecte, l’organisation et l’utilisation de données sur la biodiversité. Souvent, ces différents groups ne mutualisent pas leurs efforts, ce qui peut entraîner des lacunes d’informations ou de la duplication d’efforts en passant du temps sur les mêmes tâches.

Au sein du réseau GBIF, le groupe qui coordonne les activités nationales avec l’objectif d’assurer une cooperation efficace et une mise en commun des ressources et informations est un “Système d’information sur la biodiversité”. En utilisant des outils et techniques développés et mis en place par les membres du GBIF, ces groupes assurent un rôle-clé et proposent des solutions applicables par tous pour gérer et rendre accessibles les données.

Le GBIF existe pour soutenir ses états et organisations membres – ou, plus formellement, ses Participants – afin de mettre en place ces réseaux. En signant le Memorandum of Understanding du GBIF, les Participants au GBIF s’engagent à mettre en place un point nodal Participant qui coordonne un système d’information sur la biodiversité. Plus d’informations sur les systèmes d’information sur la biodiversité sont disponibles dans le guide, Mise en place d’un point nodal efficace (qui est aussi disponible en anglais, portugais et espagnol.

Procédure de soumission

La date limite pour les propositions d'Afrique subsaharienne est de 9 Avril 2017. Le GBIF et la commission d'évaluation fourniront des commentaires et des recommandations aux candidats invités à préparer des propositions complètes.

Les demandes doivent être envoyées en anglais en utilisant le modèle correspondant.

Veuillez noter que les demandes reçues en retard ou incomplètes ne seront pas prises en compte par la commission d'évaluation.

Objectifs

Les objectifs spécifiques des subventions nationales pour la mobilisation de données sur la biodiversité sont :

  • Établir ou renforcer le système national d'information sur la biodiversité
  • Accroître le nombre de données sur la biodiversité disponibles, pendant la période de subvention et au-delà
  • Utiliser les données sur la biodiversité pour répondre aux priorités nationales

Le programme BID vise deux résultats principaux :

  1. Une capacité accrue pour la mobilisation et l'utilisation efficace des informations sur la biodiversité
  2. Une disponibilité accrue des ressources d'information et des guides de bonnes pratiques pour la mobilisation et l'utilisation de l'information sur la biodiversité afin de répondre aux besoins des principaux enjeux politiques

Documents essentiels

Critères d'évaluation

Les propositions seront évaluées selon les critères suivants :

  1. Alignement du projet sur les objectifs et priorités de BID.
  2. Alignement du projet sur les besoins clairement exprimés dans la proposition en matière d'informations sur la biodiversité et de renforcement des capacités.
  3. Contributions supplémentaires du projet aux besoins régionaux en données.
  4. Capacité du projet à servir d'exemple en matière de meilleures pratiques dans l'utilisation des informations sur la biodiversité pour la prise de décision.
  5. Quantité, qualité et pertinence des données sur la biodiversité proposées pour la mobilisation, avec une préférence accordée aux projets qui mobilisent des données sur la biodiversité liées aux zones protégées, aux espèces menacées et aux espèces exotiques envahissantes.
  6. Niveau de soutien national et rapport coût-efficacité des actions proposées ; équilibre entre le niveau de subvention demandé à BID et le cofinancement par les partenaires du projet.
  7. Valeur anticipée des éléments livrables du projet sur le plan national et pour l'ensemble de la communauté GBIF.
  8. Choix et diversité des partenaires de projet, avec une préférence accordée aux projets qui démontrent la contribution confirmée d'un réseau diversifié de détenteurs et d'utilisateurs de données.

NOTE : Les propositions completes permettront aussi d’évaluer :

  • Les capacités de gestion de projet de l’équipe coordinatrice sur la base d’expériences précédentes
  • La qualité de la conception du projet et de l’évaluation des risques
  • La planification du suivi et de l’évaluation
  • La planification de la durabilité du projet

Durée du projet

Les projets sélectionnés pourront commencer leurs activités le 1er octobre 2017.

Les projets peuvent durer jusqu’à quinze (15) mois et doivent se terminer au 31 décembre 2018, suivis d’une période de 3 mois pour la rédaction des rapports et d’une période d’évaluation se terminant le 31 mars 2019.

Les bénéficiaires des financements doivent compléter toutes les activités liées au projet d’ici le 31 décembre 2018.

Montant de subvention disponsible

Jusqu'à 40 000 € par subvention nationale. Le montant total maximal de financements qu’une institution peut recevoir Durant l’ensemble du programme BID est de 60 000€.

Types d'activité des subventions nationales

Les subventions nationales doivent comprendre au moins une activité qui contribue à chacune des trois catégories ci-dessous. Chaque catégorie présentée ci-dessous comprend une liste non exhaustive des types d'activité possibles :

  1. Renforcement des capacités du système national d'information sur la biodiversité :
  2. Évaluation des besoins des détenteurs et des utilisateurs de données par le biais d'un sondage ou d'une étude.
  3. Élaboration d'un plan stratégique pour le système d'informations sur la biodiversité.
  4. Organisation d'ateliers pour les parties prenantes nationales afin d’impliquer la communauté de détenteurs et d'utilisateurs de données.
  5. Officialisation des partenariats par le biais d'accords institutionnels, de politiques de partage des données et d'approbation par les pouvoirs publics des stratégies de mobilisation des données.
  6. Mise en place de structures de gouvernance pour le système d'information sur la biodiversité (y compris représentation de ministères, institutions principales détentrices ou utilisatrices de données sur la biodiversité, etc.)
  7. Mise en place d'une infrastructure pour le système d'information sur la biodiversité facilitant la publication et la gestion des données.
  8. Formation des parties prenantes à la mobilisation et à la gestion des données, par exemple par le biais d'ateliers permettant de partager les connaissances acquises lors de la participation aux ateliers BID de renforcement des capacités.

  9. Activités permettant de mobiliser les données sur la biodiversité :

  10. Compilation des inventaires des détenteurs de données sur la biodiversité (par exemple création de catalogues de métadonnées).
  11. Numérisation et publication des collections d'histoire naturelle et des informations sur la biodiversité provenant de la littérature scientifique.
  12. Mobilisation des occurrences d'espèces et des données d'échantillonnage provenant des réseaux d'observation et des systèmes de suivi, tels que les espèces exotiques envahissantes, les espèces menacées ou les espèces endémiques.
  13. Validation et publication des listes taxonomiques d'espèces nationales, régionales et locales, des listes d'espèces envahissantes et des listes d'espèces menacées.
  14. Préparation de « data papers » visant à améliorer la réutilisation des données mobilisées sur la biodiversité.

  15. Intégration des informations sur la biodiversité dans les processus politiques et de prise de décision :

  16. Sondages ou ateliers permettant de comprendre les exigences en matière de données sur la biodiversité pour les cas d'utilisation spécifiques.
  17. Mise en place de groupes d'utilisateurs pour orienter la mise en œuvre des projets sur des sujets prioritaires identifiés, tels que l'agrobiodiversité, la biodiversité urbaine et les zones protégées.
  18. Organisation d'ateliers et d'actions de sensibilisation pour promouvoir l'utilisation des données en libre accès, par exemple, dans les rapports sur la biodiversité à l'échelle nationale.
  19. Organisation d'ateliers sur les techniques d'analyse de données.
  20. Utilisation des données sur la biodiversité dans les processus de prise de décision.
  21. Documentation des cas d'utilisation et partage de ces cas avec les partenaires de la région.

Recommandations générales pour la rédaction des notes conceptuelles

  • S’assurer que le projet correspond à tous les critères d’éligibilité et aux objectifs généraux du programme. Prenez en compte les critères d’évaluation utilisés par la commission d’évaluation pour évaluer votre proposition.
  • Soyez concis. Essayez de fournir les réponses les plus courtes possible et n’ajoutez des informations secondaires que si nécessaire, en utilisant de préférence des liens vers des ressources extérieures plutôt que de longues explications.
  • Préparez vos soumissions en anglais. La commission d’évaluation utilisera l’anglais comme langue de communication, les porteurs de projets devront donc utiliser l’anglais pour leurs propositions. Si vous avez des difficultés avec cette contrainte de langue, contactez BID@gbif.org le plus tôt possible (avant le 27 mars 2017).
  • Lisez la FAQ. Cette page sera mise à jour durant la période de soumission de projets. Envoyez toute question non abordée dans la FAQ à l’adresse BID@gbif.org.
  • Envoyez vos propositions le plus tôt possible pour éviter des soucis. Une soumission en avance vous donnera l’occasion de résoudre tout problème qui pourrait se présenter avant la date limite. La date limite de soumission de projet n’est pas extensible, et les projets reçus en retard ou incomplets ne seront pas pris en compte par la commission d’évaluation.

Nos remerciements à Sophie Pamerlon, GBIF France, et Pierre Radji, GBIF Togo, pour le soutien de la traduction.

Flag of the European Union

Ce programme est financé par l'Union européenne